Équité, intégrité, responsabilité et respect sont au cœur de l’éthique dans le sport. Ces valeurs cardinales régissent ce milieu depuis des décennies et dictent les différents codes de conduite des nombreuses fédérations et organisations sportives. Or, au-delà de ces principes universellement acceptés, de nouvelles problématiques surgissent au fur et à mesure des évolutions sociétales.

Car tandis que le dopage continue de préoccuper le milieu, avec raison, d’autres enjeux importants comme le racisme, l’intégration des athlètes transgenres, le harcèlement, la sécurité des athlètes ainsi que les nombreux cas de fraude et de corruption dans les organisations sportives occupent maintenant le devant de la scène. Ces sujets suscitent le débat dans notre société et ailleurs dans le monde, souvent de manière virulente.

Comment les organisations sportives peuvent-elles instaurer des pratiques de gouvernance et d’éthique afin de prévenir et de résoudre ces enjeux?

Joignez-vous à ce webinaire et rencontrez Richard Pound, membre du Comité olympique canadien et avocat-conseil chez Stikeman Elliott et l’honorable Chantal Petitclerc, sénatrice et athlète de renommée internationale.

Jeudi 9 septembre 2021, de 10 h 30 à 11 h 15

Webinaire gratuit

Inscrivez-vous
Richard Pound

Richard Pound

Ancien nageur olympique, membre du Comité olympique canadien et avocat-conseil chez Stikeman Elliott, Richard Pound est l’une des figures du sport international les plus reconnues au Canada, tant pour sa contribution comme athlète qu’à titre d’administrateur.

Au cours de sa brillante carrière, il a été vice-président du Comité international olympique (CIO) à 2 reprises. À l’origine de toutes les négociations relatives au marketing, aux commandites et aux droits de télédiffusion, il a propulsé le CIO au sommet des organisations sportives mondiales.

Ayant à cœur de bâtir un monde où tous les sportifs évoluent dans un environnement sans dopage, M. Pound s’est aussi illustré à titre de président fondateur de l’Agence mondiale antidopage.

Son engagement envers l’intégrité dans les sports fait de lui un acteur incontournable lorsqu’il est question d’éthique, autant dans le monde des affaires que dans celui du sport.

Chantal Petitclerc

Chantal Petitclerc

L’honorable Chantal Petitclerc occupe le poste de sénatrice depuis avril 2016.

À 13 ans, un accident la prive de l’usage de ses jambes. Quatre ans plus tard, elle découvre l’athlétisme en fauteuil roulant, et c’est le début d’une longue et fructueuse carrière qui la mènera des Jeux de Barcelone, en 1992, jusqu’à ceux de Pékin, en 2008. Parallèlement, elle poursuit des études en histoire à l’Université de l’Alberta (1992-1994).

En 2008, Chantal Petitclerc revient des Jeux paralympiques de Pékin avec 5 médailles d’or, et prend sa retraite avec 21 médailles. Elle devient alors l’athlète sur piste la plus médaillée de l’histoire, l’athlète féminine la plus médaillée du Canada tous sports confondus ainsi que la seule Canadienne à avoir remporté des médailles d’or aux Jeux olympiques, paralympiques et du Commonwealth.

Leader reconnue pour son intégrité et sa passion, elle apporte son expertise unique aux travaux de différentes organisations du monde de l’athlétisme et du sport paralympique. Comme sénatrice, elle se donne pour but d’améliorer la santé des Canadiens, surtout des jeunes, ainsi que les droits des personnes handicapées au Canada.

En collaboration avec

logo Université de Montréal

Membres fondateurs

logo CDPQ
logo Hydro Québec

Partenaires

logo Osler
logo KPMG